Opération spéciale Marivaux

La « soirée théâtrale Marivaux », réunissant les parents, les habitants et tous autres spectateurs, présentera en première partie une restitution du travail des enfants de « la colo’ apprenante » pour se terminer sur la représentation « La mère confidente » portée par l’ARIA et sa troupe d’artistes. Dans le cadre unique de la « forêt merveilleuse » en plein cœur du quartier de Paese Novu, venez assister à deux représentations autour de l’auteur classique Marivaux :

U Teatrinu présente : « L’Azezi »

In sopra più face un caldu chì si more. Sicura chì simu à a fine di a statina, ma caldu cusì ùn ci n’hè mai statu,a colpa ci l’hà u cambiamentu climaticu. Allora si campa chjosi in casa, si sorte di notte, ma micca e donne, infine micca tutte e donne, c’ùn ponu mancu andà nant’à u terrazzolu o in curtile.

La sœur de Jésus Christ

Maria est une jeune femme qui vit dans la campagne environnante d’un village du sud de l’Italie avec sa famille, père, mère, grand-mère, sans oublier le frère, Simone, surnommé Jésus-Christ en raison de sa ressemblance avec ce dernier, ressemblance qui lui confère l’honneur de jouer le rôle du Christ lors de la Passion vivante du Vendredi saint.

La sœur de Jésus Christ

Maria est une jeune femme qui vit dans la campagne environnante d’un village du sud de l’Italie avec sa famille, père, mère, grand-mère, sans oublier le frère, Simone, surnommé Jésus-Christ en raison de sa ressemblance avec ce dernier, ressemblance qui lui confère l’honneur de jouer le rôle du Christ lors de la Passion vivante du Vendredi saint.

La sœur de Jésus Christ

Maria est une jeune femme qui vit dans la campagne environnante d’un village du sud de l’Italie avec sa famille, père, mère, grand-mère, sans oublier le frère, Simone, surnommé Jésus-Christ en raison de sa ressemblance avec ce dernier, ressemblance qui lui confère l’honneur de jouer le rôle du Christ lors de la Passion vivante du Vendredi saint.

U Comeback D’Azeza

Marianna Nativi, formée au Canada, revient en Corse pour créer la compagnie professionnelle Locu Teatrale. Sa rencontre avec Rinatu Coti a orienté sa recherche vers la langue, la culture, l’imaginaire corses, en relation avec la culture méditerranéenne.

Coriolan

Rome, an 488 avant notre ère. Ravagée par la famine, la ville voit s’affronter sur le forum le peuple en colère et les sénateurs et généraux patriciens.

Furiani 30 Anni

Très vite, la discussion a éveillé en nous colère, tristesse, résignation, et de nombreux questionnements. Qu’est devenue cette douleur ? Si le simple fait d’évoquer ce moment de notre adolescence convoque en nous cet émoi, c’est que la plaie n’est pas cicatrisée. Nous voulions créer sur scène, un moment de fraternité et communion, mettant en lumière la parole de tous.